Accueil » Vidéos » Notre avenir et la société

"Gasland" de Josh Fox

Quand le nucléaire civil a été développé en France, il n'y avait personne pour dire "Attention, nous, ça fait 20/30 ans qu'on a ça et voilà les conséquences"... du coup, on nous l'a imposé à grand renfort de communication positive.

Avec le gaz de schiste, c'est différent. Grâce à Josh Fox, on peut savoir comment c'est au bout de 20 ans. Un jour, il a reçu une offre d'une compagnie pour l'exploitation de son sous-sol (aux USA, ils sont propriétaires du sol et du sous-sol, contrairement à la France où l'État reste propriétaire du sous-sol et peut vous exproprier quand il le souhaite). Ne sachant pas ce qu'était l'exploitation minière proposée, il a pris sa caméra et a parcouru les zones des USA déjà en exploitation. Ce documentaire est celui qu'il a réalisé.

No Gazaran, non au gaz de schiste

Je ne sais pas ce qui est le plus effrayant dans les images qu'il montre, dont certaines se passent tout à fait de commentaire. Les conséquences environnementales sont rapides et énormes. De plus, d'autres conséquences apparaissent encore. Les conséquences sur la santé des êtres humains et des animaux sont à court et à long terme. Même si l'exploitation aux USA s'arrêtait aujourd'hui, il n'y a aucune étude qui peut dire combien de temps il faudrait pour "réparer" ces conséquences. Le gaz de schiste arrive en France, soutenu par nos hauts fonctionnaires sortis des Mines et autres grandes écoles. Trois permis ont déjà été accordés puis suspendus devant la mobilisation citoyenne. Dans deux mois, les permis seront à nouveau réexaminés. La mobilisation doit grandir car ces permis ne sont que les trois premiers, d'autres sont déjà en cours.

Josh Fox a mis son film en licence libre, il est diffusable selon les règles du Creative Common, donc vous pouvez le télécharger librement, mais aucune exploitation commerciale ne peut en être faite.

Plus d'info : Sinistre gaz de schiste

Shivaya

Gasland

en VO sous titré français

D'autres liens

Durée : 1:47:00

Il existe aussi une version résumée de 46 minutes


GASLAND Lire ou poster un commentaire